Concerts à écouter

RADIO FRANCE INTERNATIONALE

Sur le site Internet de RFI, l’Alzy Trio est classé parmi les plus belles sessions acoustiques enregistrées au studio 136 de la Maison de la Radio dans l’excellente émission La bande passante d’Alain Pilot et Nicolas Spiga ! Pas peu fiers, nous sommes ;-) De nous retrouver aux côtés de Robert Charlebois, Claire Denamur, Arthur H et autres Danyèl Waro… Deux cerises sur ce beau gâteau en forme de mappemonde :
Une nouvelle version de Que reste-t-il de nos amours ? (I wish you love) chantée par notre amie martiniquaise Elsy Fleriag qui nous avait accompagnés au Maroc pour le festival international de jazz de Tanger.
• Gran Tomobil, un titre inédit (en fin d’émission, après les entretiens) qui ne figure pas sur notre dernier album (A French songbook) et qu’Elsy interprète magnifiquement en créole.
Notre florilège des plus beaux thèmes du patrimoine de la chanson française franchit ainsi l’Atlantique pour s’ancrer en terres antillaises ! Prélude à de futures nouvelles bal(l)ades ultramarines ?

Une émission à écouter ici :
Écouter le concert sur RFI (listen to the concert)

FRANCE BLEU

Ce mini-concert au Café des Arts, avec Christel Leca au chant, s’est déroulé en direct sur France Bleu dans l’émission de Manuel Houssais. Au menu (de fêtes !) de la première partie (24 minutes), quatre thèmes extraits de notre CD, A French songbook, et un inédit : Billie Jean, Chanson de Maxence (You must believe un spring), Que reste-t-il de nos amours ? (I wish you love), La javanaise et All (billard) blues (avec Manuel Houssais himself en special guest ;-)
Écouter le concert sur France Bleu (listen to the concert)

La seconde partie (8 minutes) reprend l’interview qui a suivi le concert :
Écouter l'interview (listen to the interview)

Grands mercis aux femmes et aux hommes de France Bleu et du café des Arts, et en particulier aux équipes techniques de la radio qui ont réalisé un formidable travail de prise de son dans des conditions pour le moins acrobatiques : trois formations sur scène en deux heures de direct radio !)

Share